Elhadj Mamadou Saliou Camara aux protagonistes : « acceptons de nous entendre en frère guinéen »

Banniere CBG

« Les coordinations des quatre régions de la Guinée doivent se donner les mains pour le bien de notre nation ».

Cet appel est celui du grand imam de la moquée Fayçal. Il intervient au moment où la crispation politique s’enracine sur l’affaire du projet de changement constitutionnel en Guinée.  Une affaire qui fait naitre de vagues mouvements de protestation à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

Le FNDC qui durcit le ton projette de nouvelles manifestations en dépit du nombre de morts enregistré depuis l’annonce de la nouvelle et le gouvernement maintien son soutien au chef de l’Etat.

Face à cette situation délétère, Elhadj Mamadou Saliou Camara demande aux quatre coordinations régionales de s’impliquer pour le bien de la Nation.

« Que chacune de ces coordinations ne défende pas seulement le bonheur de sa région. Parce que si par exemple la moyenne Guinée a tout le bonheur qu’elle souhaite, si ce n’est pas le cas en haute Guinée et en Guinée forestière, ce bonheur ne sera pas total. Si la Basse Guinée est à l’aise alors que son voisin souffre, je vous jure que ça ne marchera pas. Acceptons de nous entendre en frère guinéen. Que Dieu renforce l’entente entre nous », a lancé dans la presse,l’imam Ratib de la grande mosquée Fayçal.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir