Guinée : le SLECG d’Aboubacar Soumah menace d’aller en grève les jours prochains

Banniere CBG

Le SLECG d’Aboubacar Soumah compte aller à la vitesse supérieure pour obtenir les 8 millions comme salaires de base. Au cours d’une Assemblée extraordinaire ce Samedi 23 Novembre 2019, au quartier général du syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah dégénérant s’est montré avec une volonté absolue pour aller en grève générale et illimitée dans les jours prochains.

Pour cause, il indique que le recensement du personnel enseignant ne serait jusque là pas fait dans les règles de l’art depuis maintenant près d’une année.

Dans la même lancée, la pépite de l’ancienne grève qui a paralysée le système éducatif guinéen a devant les médias, indiqué qu’une réunion urgente va se tenir demain Dimanche pour prendre la décision finale concernant la mise en exécution de cette menace de ladite grève.

L’homme a la tête d’une structure syndicale qui est le SLECG en compagnie des enseignants de Guinée, le Camarade Aboubacar Soumah, a annoncé de vive voix que le 25 Novembre 2019, le SLECG adressera au gouvernement un mémo qui aura pour principales doléances, l’exigence du salaire de 8 millions et l’engagement sans délai des contractuels a la fonction publique.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir