Bah Oury à Alpha Condé : ‹‹ renoncer serait faire acte patriotique, et civique ››

Banniere CBG

L’ancien ministre de la réconciliation nationale a lancé un message au locataire du palais Sékhoutoureya. En marge de la rencontre des leaders du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ce Lundi 02 décembre 2019 a Conakry, Bah Oury a insisté sur la nécessité de poursuivre la lutte contre le projet de nouvelle constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de s’octroyer un autre mandat.

« Le peuple guinéen observe, le peuple est attentif nous souhaitons que le président Alpha Condé soit également à l’écoute de son peuple et son peuple lui demande de renoncer à ce changement constitutionnel qui ne pourra rien apporte de bon au pays ni a lui-même, ni au RPG, ni à l’ensemble de la communauté nationale. Y renoncer , serait faire acte patriotique, faire acte civique et y renoncer serait de s’engager dans la postérité comme celui qui aura permis à la Guinée de s’engager dans la voie de la démocratie », a conseillé le président de l’UDD.

Selon Bah Oury, l’histoire est marche c’est pour cela dit-il, « Les manifestations que nous avons vues ces dernières semaines malgré les sévices, malgré les sacrifices consentis, c’est la continuité de la lutte engagée depuis l’indépendance pour que la Guinée soit un pays démocratique, prospère et libre. Plus de Soixante années d’indépendance, nous sommes en train de nous engager dans la refondation de la République avec de nouvelles mentalités. Je suis sûr et persuadé que cette lutte donnera des fruits qui permettront au second cycle politique après l’indépendance de s’engager sur de nouvelles hospices ››, a sagement déclaré Mr. Bah Oury.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir