Guinée-Aliou Barry prévient : ‹‹ si l’opposition va aux élections législatives, en février, ça sera seulement pour accompagner Alpha Condé ›

Banniere CBG

Un consultant international sur les questions de paix, de sécurité et de défense assure qu’a l’allure ou vont les choses, l’opposition ne fera qu’accompagner le président Alpha Condé aux élections législatives. Invité chez nos confrères de lynx Fm, dans l’émission œil de lynx, il tient à rappeler qu’il n’y a pas de récépissé dans un fort électoral de l’opposition. 

‹‹ On n’a pas achevé le processus des élections communales. Curieusement, tout le monde parle de législatives, alors qu’on n’a pas installé les chefs de quartier qui sont les croix essentielles pour un hold-up électoral ››, a expliqué Mr. Aliou Barry.

Dans la même émission, il évoque un constat alarmant après avoir sillonné des commissions administratives d’établissement et des révisions du fichier électoral.

‹‹ Partout où il y a un fort électoral de l’opposition, il n’y a pas de récépissé, les machines sont en panne. Donc, si l’opposition va aux législatives en février, ça sera seulement pour accompagner Alpha Condé ››, assure le consultant international chez nos confrères de lynx Fm.

A l’en croire, ‹‹ si l’opposition va aux législatives avec un tel fichier, il ne faudra pas qu’elle se réveille le lendemain des élections pour dire qu’il y a eu des fraudes, parce qu’elle est palpable ››.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir