Faya Milimono flingue les 7 commissaires : ‹‹ ils peuvent conduire ce pays à des affrontements ››

Banniere CBG

Dr. Faya Milimono n’est pas surpris d’entendre la décision des 7 commissaires a la commission électorale indépendante et nationale (CENI) qui se sont retirés du processus pour la mise en oeuvre du chronogramme qui aboutit à l’organisation des législatives au 16 février prochain.

Comme s’il fallait s’y attendre, Faya déclare avec force que ‹‹ cela ne nous a pas surpris. La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ››, a-t-il paraphrasé comme le dit Albert Einstein. 

Pour cet homme qui ne digère pas le comportement de certains de ses pairs de l’opposition, ‹‹ la CENI doit être composée de personnes choisies pour leurs compétences, et expérience ››, a dit Faya Milimono qui accuse Me. Salif Kébé de conduire : ‹‹ un processus électoral dans lequel tout ce qui est fait est illégal ››.

‹‹ Ceux qui se sont retirés de ce processus  se sont peut-être rappelés que s’ils continuent dans l’illégalité la plus parfaite, ils peuvent conduire ce pays à des affrontements. C’est pourquoi, ils ont pris cette position ››, croit savoir Dr. Faya Milimono.

Dans le même discours, l’opposant dit être favorable à une commission électorale technique. Par ailleurs, il pense que les uns et les autres doivent se rendre qu’il ‹‹ faut arrêter de jouer avec l’avenir des guinéens ››.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir