Guinée : plus de 10 véhicules calcinés à la casse de Madina (témoignages)

Banniere CBG
Au temps du régime Alpha Condé, des véhicules stationnés ont été calcinés mais avant ça, des étalagistes du marché ont aussi connues les faits lors des dernières manifestation. A la casse de Madina, Dix (10) véhicules ont été incendiés dans la nuit du mardi au mercredi 22 janvier, aux environs de 2h du matin. 
Rencontrer sur les lieux, le président des jeunes de la casse, indique que c’est un feu d’origine pour le moment inconnue, qu’ils ont a leur grande surprise.
‹‹ On a été surpris à 2 h du matin, par un feu sur les véhicules. Jusqu’à 6h, on se battait avec la gendarmerie de l’Éco 3, qui nous est venue en aide, pour empêcher que le feu ne se propage sur d’autres véhicules. Connaissant la situation politique actuelle du pays, cela ne peut changer notre position, nous sommes sereins. C’est révoltant étant donné que c’est la deuxième fois qu’un tel acte arrive. C’est ce qui met mal à l’aise les jeunes. Nous demandons des enquêtes indépendantes pour réellement savoir ce qui est à la base de cet incendie », a expliqué Lounceny Kaba, président de la jeunesse de la casse.
Dans ce lieu d’incident, les journalistes étaient mal accueillis et les jeunes remontés comme pas possible cherchaient en un coup les journalistes de nos confrères d’espace. Mais, a l’arrivée du ministre de la sécurité, Albert Damantang, ils se sont calmés tout en réclamant justice.
Akila Soumah pour Oceanguinee.com
Réagir