Guinée: Damaro charge l’UFDG et l’accuse

Banniere CBG

D’après nos confrères d’africaguinee.com, L’honorable Amadou Damaro, appelant les milligants du parti au pouvoir de ne pas répondre suite aux dégâts causés à la casse, et ayant conduit à 10 véhicules calcinés, charge et accuse le parti de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition Guinéenne, d’être à la solde d’une volonté de conflit inter-communauté en Guinée.

Lisons le:

« Les jours d’avant ce qui s’est passé à la casse de Madina, on a constaté qu’il y a eu non seulement des véhicules calcinés, mais aussi comme pour saper le moral des uns et des autres, on a vu des carcasses de véhicules abandonnés. C’est un peu la même opération qu’ils ont continué en mettant le feu sur des véhicules dans une zone réputée sur l’autoroute comme bastion du pouvoir. C’est exactement ce que l’Ufdg est entrain de rechercher : qu’il y ait des problèmes entre les communautés. Mais l’appel que nous avons lancé, c’est de ne jamais répondre par la même violence. Nous invitons les uns et les autres à défendre leurs biens, mais de ne pas détruire les biens de qui que ce soit, même de ceux qui brûlent les leurs.

Il ne faut pas tomber dans le piège de l’UFDG que j’accuse. La stratégie, c’est de publier avant ce qu’ils vont faire et ça se passe quand même. Non seulement les responsables n’empêchent, mais ils ne condamnent pas. Mais ils prendront toutes les responsabilités qui pourraient en découler. Parce qu’il y a une limite à tout. A la limite, il peut y avoir des réactions, mais nous faisons tout pour ne pas que cette situation qui peut tourner très rapidement en affrontement intercommunautaire que l’UFDG cherche pour se victimiser après, arrive. Nous n’allons pas dans ce piège. Pour nous c’est toute la Guinée qui est concernée ». 

Abdoulaye Fogo Balde pour oceanguinee.com

Réagir