Guinée/Mamou: Alpha Conde charge ses adversaires et dédouane Kassory

Banniere CBG

A l’occasion de sa tournée à l’intérieur du pays, le président de la République et président du RPG arc-en-ciel était à Mamou hier dimanche 23 Février dans le cadre de la campagne pour les législatives et le référendum prévues le 1er Mars prochain.

Dans son discours, contrairement à certains endroits, au lieu et place des promesses, il s’est attaqué pour une autre fois à ses principaux opposants, en l’occurrence Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré. Tout deux ancien 1er ministre sous l’ère Conté. Il les accuse d’avoir vendu plusieurs biens de l’Etat quand ils étaient aux affaires au temps du feu Général Lansana Conté en ces termes.

« Certaines personnes pensent qu’ils peuvent réussir un coup d’Etat en Guinée. Ils se trompent. Ils resteront derrière nous. Quand je suis venu au pouvoir, j’ai dit que j’ai trouvé la Guinée dans un trou. On n’avait jamais réussi un programme avec le fonds monétaire international (FMI). On ne peut pas rendre Conté responsable de cela. Car il disait qu’il est militaire, il s’occupe de l’armée et des frontières. Si on peut constater que l’armée n’a pas été reformée, on doit reconnaitre qu’il a réussi à protéger nos frontières. Car la Guinée n’a jamais connue la guerre. Il disait au premier ministre et aux ministres, que ce sont eux les technocrates. Donc, de faire ce qui est bien pour le pays. Alors si nous sommes dans un trou qui est responsable ? Ce sont ces premiers ministres et leurs ministres.

Fodé Bangoura a été un secrétaire général tout puissant à la présidence. Mais il n’a jamais vendu un bien de l’état. Kassory a été un ministre très puissant, il n’a jamais vendu un bien de l’état. Cellou Dalein a vendu la maison appartenant au ministre de la défense. Dans le monde entier on ne verra pas ça. Un ministre qui vend les biens de l’état. La deuxième personne c’est Sidya Touré. Il a pris le lieu appartenant à l’orchestre national pour faire sa maison. Voilà des personnes qui veulent nous donner des leçons. Pourquoi Air Guinée a disparu ? Pourquoi le chemin de fer a disparu ? Pourquoi les compagnies ont disparu ? Pourquoi on n’avait d’électricité, on n’avait pas d’eau, on n’avait pas de routes. Il faut leur poser la question. Il est bien de mentir pour les jeunes qui ne connaissent pas l’histoire. Aujourd’hui le train de la Guinée est en marche. Il n’est du pouvoir de personne, ni de l’intérieur, ni de l’extérieur d’arrêter ce train »

Abdoulaye Fogo Balde pour oceanguinee.com

Réagir