Ibrahima Sory Diallo répond aux leaders du FNDC : ‹‹ c’est une violation de la loi ››

Banniere CBG
En prélude d’une conférence de presse animée a son siège ce lundi 24 février 2020, le président du parti ADC-BOC n’a pas hésité de s’en prendre aux propos des opposants au changement constitutionnel qui décident de ne plus reconnaitre Alpha Condé comme président en Guinée.
« C’est une violation de la loi .Parce que la disposition dit qu’Alpha Condé doit rester comme président de la République jusqu’en fin décembre 2020. Et lorsque quelqu’un se lève et dit qu’il ne le reconnait pas, cette personne doit montrer la disposition qui le pousse à le dire. Et d’ailleurs, il n’y a aucune disposition, qui prouve l’illégalité du pouvoir d’Alpha Condé avant la fin de cette année », soutient Dr. Ibrahima Sort Diallo.
Pour ce candidat aux élections législatives, prévues le 1er Mars, Alpha Condé a bien raison d’appeler le peuple pour le referendum. Et, il dit que c’est lui qui sait s’il votera oui où non. En tout cas, la réponse reste la même. 
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir