Alpha Conde au siège du RPG: « Si on dit la nuit que tu es vilain, quand le jour va se lever on saura si tu es vilain ou beau »

Banniere CBG

Encore ce matin monsieur Alpha condé était en face de ces militants et sympathisants au siège de sont parti dont il est le président sa création.

Au lendemain du report du double scrutin auquel il tient au prix de tout les prix, le président du RPG arc-en-ciel et président de la république, se livre à une tâche : celui de convaincre les membres et sympathisants de son parti que ce report est tout sauf un une faiblesse voir un échec.

Ci-dessous un extrait de son discours

« S’il y a des doutes qu’on veut voler, il faut montrer  à la face du monde qu’on ne vole pas et que nous, on veut des élections transparentes. La Guinée a toujours été un pays panafricain, nous ne pouvons pas accepter qu’il y ait un doute en Afrique sur notre sincérité dans la transparence  des élections. Je leur ai dit de venir voir notre fichier. Si on dit la nuit que tu es vilain, quand le jour va se lever on saura si tu es vilain ou beau. On a dit Ok, on va reculer de deux semaines pour qu’ils puissent venir constater qu’il n’y a pas de doublons, il n’y a pas de morts et n’y a pas de mineurs. Après c’est fini.

Le deuxième problème, il y a deux millions quatre cent mille électeurs qui ont voté en 2015, mais qui n’avaient pas d’empreintes. L’OIF nous avait proposé de faire une réforme de la Loi électorale, nous avons accepté, mais l’opposition a refusé. Or, vous savez qu’on n’avait pas la majorité des 2/3. La CENI ne pouvait pas enlever ces personnes. Mais là aussi on n’a rien à craindre. Parce que si on regarde, on sait qui est favorisé dans ça. Il est important que tous nos amis viennent constater ça. Ils vont venir à partir de mardi regarder. Nous on est sûr de notre logiciel. Après ça, on va aux élections rapidement. Mais il faut saisir ces deux semaines là pour renforcer le travail sur le terrain. Parce que beaucoup de nos militants n’ont pas encore pris leurs cartes pour voter. Vous devez travailler plus dans les semaines là qu’avant. Tout le  monde doit faire le porte à porte chez nos militants pour expliquer comment voter.

Connaissant mon passé, on ne pouvait pas se permettre en tournant le dos à nos amis africains, l’union africaine et la CEDEAO. Pour le reste, ce n’est pas important (…). En Afrique, nous devons donner l’exemple, être parmi les meilleurs dans tous les domaines. Beaucoup d’entre vous ne comprenaient pas, c’est pourquoi je suis venu expliquer. Ensuite ce sont les mêmes partis qui sont en campagne actuellement qui vont aux élections.

Il faut être serein et fier du fait qu’on soit capable de faire des concessions pour que nos amis africains sachent qu’on sera toujours à l’avant-garde en Afrique dans tous les domaines. C’est extrêmement important pour l’image de la Guinée. C’est ce que je suis venus vous expliquer, parce que beaucoup n’avaient pas compris (…) n’écoutez rien, renforcez votre travail sur le terrain et apprenez aux gens comment voter. Est-ce que nous sommes d’accord sur ça ? Pour ceux qui n’ont pas dormi hier, ils n’ont qu’à prendre des somnifères pour bien dormir et se rattraper. Je suis venu vous rassurer et vous demander de renforcer la mobilisation et le travail sur le terrain. On va prendre toutes les dispositions, on va protéger les bureaux de vote, on assurera la sécurité du pays. Les gens doivent être rassurés. Le gouvernement prendra ses responsabilités ».

Ses arguments sont-elles comprises, surtout acceptés ?

Aissata Keita pour oceanguinee.com

Réagir