Arabie Saoudite : Lancement d’un nouveau système électronique pour le remboursement des frais d’Omra.

Banniere CBG
Par Abdoulaye Fogo Balde

D’après nos confrères d’alnas.fr, L’Arabie saoudite a annoncé hier mardi le lancement d’un modèle de système électronique pour permettre aux pèlerins de la Omra, qui ont été annulés en raison du coronavirus, d’obtenir des remboursements.

Dans un communiqué rendu public, le ministère du Hajj et de la Omra du pays a déclaré que cette décision intervient après une récente décision du gouvernement saoudien de suspendre temporairement l’entrée dans le royaume pour empêcher la propagation du coronavirus.

L’Agence de presse saoudienne officielle (SPA) a indiqué que le système autoriserait les agents de pèlerinage dans les différents pays à soumettre une demande électronique pour récupérer les frais payés par leurs voyageurs. Le ministère a exhorté tous ceux qui ont des demandes de remboursement des frais de visa et des frais de service à contacter les agents locaux de la Omra dans leurs pays respectifs.

Jeudi, les autorités saoudiennes ont temporairement suspendu l’entrée des pèlerins de la Omra dans le royaume, dans le but d’empêcher l’arrivée du coronavirus dans le pays. L’entrée est également suspendue pour des visites à la mosquée du Prophète(que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) à Médine. Il n’était pas clair si le pèlerinage du Hajj, qui devait commencer fin juillet, serait affecté.

L’Arabie saoudite n’a enregistré aucun cas de coronavirus, mais il s’est propagé dans certains pays voisins.

Le royaume, qui abrite les deux sites les plus sacrés de l’islam à La Mecque et à Médine, accueille des millions de visiteurs musulmans tout au long de l’année avec un pic pour le pèlerinage du Hajj. Il a introduit un nouveau visa de tourisme en octobre dernier pour 49 pays.

Le coronavirus est apparu pour la première fois en Chine le 12 décembre dans la ville de Wuhan, mais Pékin l’a officiellement révélé à la mi-janvier. Il a sonné l’alarme mondiale, la Chine signalant 2 592 décès lundi, avec plus de 77 000 cas confirmés.

En dehors de la Chine continentale, le coronavirus s’est propagé à plus de 25 autres pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, Singapour, la France, la Russie, l’Espagne et l’Inde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie était une urgence sanitaire internationale.

 

pour oceanguinee.com

Réagir