Sidya Touré en Guinée : ‹‹ le jour ou Alpha Condé dira qu’il n’est pas candidat… ››

Banniere CBG

Après un long moment d’absence dans le pays d’Alpha Condé, le président de l’Union des forces Républicaines (UFR) est finalement revenu quelques heures avant la résistance active du Front opposé à la nouvelle constitution. Descendu de l’avion, Sidya Touré s’est exprimé dans le micro de certains journalistes qui étaient sur place.

« Si nous voulons calmer les choses dans notre pays, c’est très simple: ce n’est pas de cette manière que ça se passera. Napoléon a dit qu’on peut tout faire avec des bâillonnée sauf s’assoir dessus. On ne peut pas créer une telle crise dans un pays et dire que le régime va fonctionner…Il y a des problème sérieux, ça ne se réglera pas par la force. C’est une démocratie, ce pays. Donc cela veut dire qu’il faut un consensus national si on veut. Si on ne l’a pas, personne ne s’assoirai sur notre tête. Je viens de la Côte d’Ivoire où il y a avait une tension. Le jour où le président Ouatara a annoncé qu’il n’est plus candidat…c’est devenu calme. Le jour où Alpha dira qu’il n’est pas candidat, la Guinée reviendra à ce qu’elle était », a longuement expliqué le leader de l’UFR.

En ce concerne les arrestations arbitraires des opposants au projet d’Alpha Condé, l’ancien haut représentant du président déplore ceci : « une dérive autoritaire qui n’a pas de sens. « Alpha Condé devrait mettre un terme à tout cela », a mentionné Sidya Touré. 

Abd Akila pour Oceanguinee.com 

Réagir