Guinée : le collectif des victimes du déguerpissement annonce un boycott total contre le réseau Orange Guinée

Banniere CBG
Par Abd Akila

Dans une déclaration rendue publique, lundi 09 mars 2020, le collectif des familles victimes de déguerpissement de Kaporo-rails, Kipé 2 et dimesse, décide de boycotter la société téléphonique orange  Guinée.

‹‹ Les dernières informations en notre possession indiquent que la société Orange-Guinée profite du malheur des victimes de la casse pour s’installer à proximité de l’ambassade américaine », a expliqué Mamadou Samba Sow, le porte parole des victimes. 

Par conséquent, dit-il, «le collectif, invite ses 19.219 membres et l’ensemble de ses sympathisants à observer dans une première phase le “vendredi 13 mars 2020, une journée de Boycott de Orange-Guinée du 6H du matin à 00h ››, a lancé Mr. Sow a l’endroit des victimes.

D’ailleurs, le collectif n’exclut pas de porter plainte contre Contre Orange-Guinée devant la justice française pour “implication dans une opération de spoliation ” menace le porte parole des victimes.
Pour prouver à la société orange Guinée que les domaines dont elle veut occuper leur appartiennent, le collectif a pris exemples sur les arrêtés justifiant la légalité de propriétés dont entre autres.

pour Oceanguinee.com

Réagir