Coronavirus: l’Ouganda restreint les voyages en provenance de 16 pays, dont le Royaume-Uni et les États-Unis

Banniere CBG
Par Alas Toure

Le coronavirus continue à faire payé à l’humanité son idiotie. Plus de 3000 morts et une centaine des pays touché, ce virus couronné en pandémie continue à faire pourrire la vie des citoyens du monde. C’est dans cet esprit après l’annonce du président américain interdisant tout vol venant du continent européen à son sol, que l’Ouganda a à son tour prit l’initiative de limiter le passage à ses frontières aux citoyens venant des pays touchés. Surtout avec ce qu’il appelle des cas élevés de coronavirus, y compris la Chine, la France, l’Allemagne, l’Iran, l’Italie, la Corée du Sud et l’Espagne.

Le gouvernement a décidé de demander aux voyageurs des pays touchés de ne pas venir en Ouganda parce que les cas élevés qu’ils signalent peuvent facilement être importés dans le pays”, a déclaré la ministre de la Santé du pays, Jane Ruth Aceng, dans un communiqué en début de semaine.

Un avis révisé publié mercredi par le ministère de la Santé a fait passer le nombre de pays à haut risque de 7 à 16, dont les États-Unis et le Royaume-Uni. Les autres pays sont les Pays-Bas, la Suède, la Norvège, l’Autriche et la Malaisie. Dans la nouvelle déclaration, les voyageurs de ces pays sont invités à envisager de “reporter le voyage non essentiel en Ouganda”.

Aceng a déclaré que ceux qui insistent pour visiter le pays d’Afrique de l’Est à partir de ces pays devraient s’auto-mettre en quarantaine à leurs propres frais pendant 14 jours soit chez eux ou dans des locaux gouvernementaux. Les Ougandais des pays touchés ne sont pas exemptés de la restriction de voyage.

L’Ouganda a également reporté le sommet du G77 et de la Chine des Nations Unies de 2020 prévu pour la mi-avril dans la capitale Kampala en raison de la menace du coronavirus, a déclaré le ministre.

 

pour oceanguinee.com

Réagir