Coronavirus – Sénégal : L’imam principal de la grande mosquée de Dakar refuse de se soumettre à la décision des autorités

Banniere CBG
Le covid-19 continue son aventure désastreuse. Dans son plan de lutte contre le coronavirus, les autorités sénégalaises ont annoncées la fermeture de ses frontières aériennes et à fait interdire tout rassemblement. Cela y compris les prières en masse dans les mosquées.
L’une décision trouvée salutaire pour certains, mais décriée par d’autres, surtout sur la question de la prière de vendredi.
Pour l’imam ratib de la Grande mosquée de Dakar qui a , désapprouvé la  décision de l’Association nationale des imams et oulémas du Sénégal de fermer les mosquées sur l’ensemble du territoire national, cette décision est totalement utopique .
Cet Imam connu sur le nom de l’imam Alioune Samb à justifié son refus en ces termes :  » La prière du vendredi est une recommandation de Dieu, même en temps de guerre. C’est une recommandation à suivre à la lettre. Donc, on ne peut pas se soustraire à la lettre. Donc on ne peut pas se soustraire à cette recommandation« .
Et d’ajouter : « C’est différent d’une ziarra générale ou d’une prière initiée par une quelconque personne. Si c’était une interdiction de rassemblement dans les stades ou les marchés, on s’y serait soumis. Nous allons prier et formuler des prières pour le pays « .
Quelle sera donc la réaction des autorités sénégalaises face à ce refus de collaboration de cet imam ?
Réagir