Les excuses de Macron après le rejet de l’expérimentation des vaccins contre le covid-19 en Afrique

Banniere CBG

Dans une interview exclusive accordée à RFI mardi 14 avril, le président français, Emmanuel Macron s’est dit « frappé, par des propos inconséquents qui ont été tenus par certains chercheurs français et ont blessé, à juste titre, nos amis Africains ».

Des propos que le président de la République française dit « condamner avec beaucoup de force ». Emmanuel Macron précise que « la France n’a jamais considéré que l’Afrique était un lieu d’expérimentation de la médecine ».

Un « message d’amitié et d’excuses…

« C’est aussi pour cela que j’ai eu toutes ces précautions quand vous m’avez parlé de la chloroquine. On est en France, aux essais cliniques sur l’hydroxychloroquine-azithromycine. Donc ce qui est en France à l’essai clinique, chez mes amis, doit rester à l’essai clinique, et pas au niveau du traitement répandu », a notamment dit M. Macron. Il a cet égard adressé un « message d’amitié et d’excuses, à l’égard de tous ses compatriotes qui vivent à travers l’Afrique ».

S’exprimant dans une chaîne de télévision française, deux chercheurs français avaient tenu des propos racistes en évoquant l’Afrique comme « un terrain d’essai » pour tester un vaccin potentiel contre le Covid 19. Après quoi la RDC s’est désignée volontaire pour cette expérimentation. Nul n’était les réactions de certains citoyens congolais et africains en général de tous les coins du monde, le Congo serait déjà en préparation pour la réception de cette expérience. Pour une fois il faut que les africains sachent se respecter.

 

Pour oceanguinee.com

Réagir