Maroc : Des Guinéens de l’étrangers en larmes devant l’État guinéen pour leurs rapatriements au pays

Banniere CBG

Des ressortissants guinéens souffrent aujourd’hui au Maroc. Dans une lettre adressée à l’État guinéen qui ne se bouge pas pour la société guinéenne à l’étranger, disent être bloqués au Maroc depuis près de deux mois. Ces guinéens crient aujourd’hui au secours et invitent le gouvernement guinéen a penser à leur rapatriement pour les sauver.

« C’est avec désespoir que nous rédigeons ce message… Nous sommes des Guinéens, de passage au Maroc pour une courte durée, arrivés le 13 mars 2020. Trois jours après notre arrivée dans le pays, les vols aériens de Royal Air Maroc ont été suspendus sans avertir un quelconque passager prévu sur la compagnie pour un retour même anticipé. A la date du 16 mars, dans la matinée, le gouvernement marocain a décrété la fermeture des frontières, l’arrêt des vols commerciaux et le confinement de la population. Si on ne nous vient pas en aide maintenant, nous allons mourir, non pas de Coronavirus, mais, d’abandon et de faim. Sans cette situation, nous nous retrouvons totalement démunis et notre moral ne tiendra pas longtemps », ont-ils alerté dans un document adressé à l’État guinéen.

Dans le même dossier, ils invitent le gouvernement d’Alpha Condé de leur venir en aide pour leur rapatriement au pays.

« Nous sommes même prêts à signer des engagements avant le départ, de respect total des mesures sanitaires imposées une fois arrivés à Conakry (tests, quarantaine, confinement, etc) », ont-ils noter.

Nous y reviendrons…

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir