Urgent-Conakry: La nomination de Mamady 3 Kaba au poste de Commissaire à la CENI en remplacement de Me Salif KEBE décédé, vient d’être rejettée par l’opposition Républicaine

Banniere CBG

C’est certe un nouveau bras de fer qui s’annonce entre le président de la République et ses adverssaires politiques de l’opposition Républicaine.

Cette décision a été prise ce Mardi 19 Mai au moment même ou le barreau a décidé à son tour de saisir la Cour Suprême.

« L’Opposition politique dénonce et rejette catégoriquement la nomination de M. Mamady 3 KABA au poste de Commissaire à la CENI en remplacement de Me Amadou Salif KEBE décédé », peut-on lire dans une déclaration parvenue à notre rédaction.

pour ces adverssaires politiques et membres de l’opposition Républicaine, cette désignation de M. KABA est illégale au regard de l’article 11 de la Loi organique N°44 du 5 juin 2018 portant organisation, attributions et fonctionnement de la CENI en vertu duquel : « en cas de vacance consécutive au décès, à la démission ou à toute autre cause d’empêchement définitif d’un commissaire constaté par la Cour Constitutionnelle saisie par le Bureau de la CENI, il est procédé à son remplacement dans les mêmes conditions que celles de sa désignation pour le reste du mandat en cours ».

 

A rappeler que le leader du PEDEN fut le premier à faire une annonce mentionnant l’illégalité du décret preséidentiel annonçant la nomination de Mamady 3 Kaba en remplacement de l’ancien président de la CENI, Feu Me Salif Kebe.

 

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir