Covid-19 : L’Allemagne interdit de chanter dans les églises – Les messes doivent rester silencieuses

Banniere CBG

Les autorités allemandes mettent en garde contre le chant et plusieurs États l’ont interdit lors de messes religieuses par crainte qu’il ne propage le coronavirus.

La transmission du virus n’est pas encore totalement comprise, mais des preuves anecdotiques ont suffi pour convaincre les autorités allemandes que le chant est une activité à risque.

Dans les recommandations pour la reprise des services religieux, le gouvernement fédéral a déclaré que le chant devrait être évité « en raison de la production accrue de gouttelettes potentiellement infectieuses, qui peuvent se répandre sur de plus grandes distances ».

Plusieurs États ont tenu compte de ces conseils et ont interdit le chant lors des services.

Certaines preuves scientifiques suggèrent également que le chant produit un nombre particulièrement élevé de microparticules potentiellement infectieuses.

Selon une étude publiée dans le journal Nature en 2019, le fait de dire « aah » pendant 30 secondes produit deux fois plus de particules que 30 secondes de toux.

À l’église des Douze Apôtres, dans le quartier de Schoeneberg à Berlin, il n’y a plus de répétitions de chorale depuis début mars.

La soprano Heike Benda-Blanck, 59 ans, y chante depuis 10 ans. « Cela me manque », dit-elle. « Vous pouvez toujours chanter sous la douche, mais ce n’est pas la même chose. »

L’institut a publié cette semaine des directives mises à jour qui prévoient notamment de limiter le nombre de personnes dans la salle et la durée des répétitions.

« C’est un travail en cours », a déclaré M. Richter. « Bien sûr, les chanteurs veulent des déclarations claires, en noir et blanc, mais il faut ensuite dire que nous ne savons peut-être pas encore ».

Dans ses propositions aux autorités, l’Église catholique allemande a approuvé le « chant silencieux » lors des messes, ainsi que la limitation du nombre de chanteurs. En revanche, l’Église protestante continue de préconiser une interdiction totale.

Source: Daily Mail

Réagir