Trump menace de « fermer » Twitter et les autres médias sociaux pour les empêcher de « truquer » l’élection de 2020

Banniere CBG

Mercredi matin, Trump a publié deux autres tweets affirmant que le gouvernement fédéral « réglementera fortement, ou les fermera » – faisant référence aux sociétés de médias sociaux qui suppriment les voix conservatrices au nom de la protection de la « vérité » (c’est-à-dire le récit progressiste que les géants technologiques de la Silicon Valley ont promis de perpétuer).

Il a également établi un lien entre ses accusations de partialité et son opposition aux bulletins de vote par correspondance.

« Nous avons vu ce qu’ils ont tenté de faire, et ont échoué, en 2016. Nous ne pouvons pas laisser une version plus sophistiquée de cela se reproduire. Tout comme nous ne pouvons pas laisser les bulletins de vote par correspondance à grande échelle prendre racine dans notre pays », a déclaré M. Trump dans une série de tweets.

Il y a quelques semaines, des rapports anonymes ont affirmé que la Maison Blanche envisageait de créer un groupe d’experts pour enquêter sur les préjugés anticonservateurs sur les plateformes de médias sociaux populaires et dans la Silicon Valley, une question qui a été explorée lors d’une série d’auditions du Congrès impliquant de hauts fonctionnaires des plus grandes entreprises technologiques.

Aube Digitale

pour oceanguinee.com

Réagir