Alpha Condé sur son éventuel troisième mandat : ‹‹ certains présidents seraient autorisés à modifier la constitution et à se présenter ››

Banniere CBG

Interrogé par nos confrères de jeune Afrique sur son éventuel 3ème mandat, le pensionnaire du palais Sékhoutoureya ne donne aucune réponse fiable, et renvoie loyalement la question aux décideurs de son parti qui sont du RPG.

Sur la question de savoir si cette constitution lui donne le droit d’être à nouveau candidat aux présidentielles en Guinée, Alpha Condé qui ne donne pas de fraîcheur a cette question répond avec référence sur d’autres présidents.

‹‹ Pourquoi poser cette question quand il s’agit de la Guinée et ne pas la poser dans d’autres pays où les chefs d’État peuvent être réélus indéfiniment ? Donc, quand il s’agit d’Alpha Condé, le traitement devrait être particulier ? Donc certains présidents seraient autorisés à modifier la Constitution et à se présenter trois, quatre, six fois, et pas celui de la Guinée ? Cette forme de géométrie variable qui prétend se substituer à la volonté populaire n’est pas acceptable ››, dit haut et fort le chef de l’État guinéen. 

En ne répondant pas à la question de nos confrères, le journaliste insiste et Alpha Condé flou l’esprit avant de rabibocher la question sur ses ministres actuels qui viennent de l’opposition. 

‹‹ Mon opinion sur une éventuelle candidature importe peu. C’est le Rassemblement du peuple de Guinée, ou plus exactement la mouvance RPG–Arc-en-Ciel, dans laquelle siègent d’anciens leaders de l’opposition, comme les ministres Aboubacar Sylla et Mouctar Diallo, qui décidera le moment venu de l’identité de son candidat ››, a dit le président Alpha Condé. 

Abd Akila pour Oceanguinee.com 

Réagir