Est-il encore possible de sauver la Guinée d’une année blanche ? L’ancien vice-président de l’UFDG, Bah Oury apporte des propotions

Banniere CBG

Monsieur Bah, ancien vice-président de l’UFDG, estime quand à lui, qu’il est toujours possible de sauver la session scolaire de cette année en Guinée en commençant par réduire la période des vacances. Des propositions qu’il a fait à l’Etat pour selon lui eviter une année blanche en cette année 2020.

Nous vous laissons soins de le lire

 » Considérant que l’année scolaire a été marquée par de nombreuses interruptions liées à la double crise politique et sanitaire, il est nécessaire de procéder au rattrapage des cours en prolongeant l’année scolaire par la réduction de la période des vacances notamment pour les classes d’examen. Durant cette période, il serait judicieux de distribuer des primes d’encouragement au corps enseignant »

avant de poursuivre:

 » En relation avec les sociétés de téléphonie, la constitution de groupes WhatsApp par classe et l’utilisation de l’application Zoom peuvent permettre de sauver la tenue des examens. Des séances d’expérimentation peuvent être organisées pour démontrer la faisabilité de ces méthodes »

Mais l’ancient vice-président de l’UFDG a-t-il tenu de tous les ingrédients qui permettraient à avoir les résultats souhaités de ces propositions, surtout quand nous savons que nous sommes bien en Guinée ?

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir