Hydroxychloroquine et essais cliniques : L’OMS revient sur sa décision, les tests reprennent

Banniere CBG

L’OMS a annoncé mercredi la reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine, neuf jours après les avoir suspendus suite à la publication d’une étude dans la prestigieuse revue médicale The Lancet.

Après analyse des « données disponibles sur la mortalité », les membres du Comité de sécurité et de suivi ont estimé « qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole » des essais cliniques, a annoncé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.

Une victoire pour Dr Diddier Raoult devant le gouvernement macronien qui a aveuglement obeït à la décision de l’OMS d’arrêter les soins des patients de covid-19 avec de l’hydroxychloroquine.

L’OMS a-t-elle cedée face aux refus de la plupart des pays d’obeïr à sa décison, dont son principal bailleur de fond qui sont les Etats-Unis d’Amérique ?

En tout cas, pour le moment, les autorités équato-guinéennes ont demandé à la Représentante de l’OMS en Guinée équatoriale de quitter le pays. Pour cause, Dr Triphonie Nkurunziza est accusée d’avoir falsifiée les données relatives au coronavirus en gonflant le bilan.

Hassane Bah pour oceanguinee.com

Réagir