Après l’assassinat de George Floyd, le choix d’une colistière noire semble s’imposer au candidat Démocrate, Joe Biden

Banniere CBG

La mort de George Floyd puis la vague de colère historique contre le racisme et les brutalités policières ont changé la donne pour Joe Biden, à qui le choix d’une colistière noire pouvant devenir la première vice-présidente des États-Unis, semble désormais s’imposer.

La sénatrice Kamala Harris, grande favorite, l’élue de la Chambre des représentants Val Demings, ou la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms : “ toutes ont parlé avec vigueur, passion et émotion de l’émoi qui a saisi le pays en voyant cet Afro-Américain mourir, mais aussi de leur propre expérience de femmes noires aux États-Unis.

Et sur les sites de paris en ligne misant sur la prochaine colistière du candidat démocrate à la Maison Blanche, leur cote a grimpé.

AFP

Réagir