Les reponses de l’ancien député uninominal de labe, Cellou Baldé à Alpha Condé

Banniere CBG

Hier mercredi 10 juin, le chef de l’Etat lors de l’interview accordé à nos confrères de sabari fm, a accusé ses adverssaires de se servir des grenades comme une arme politique, prenant comme exemple, l’explosion survenu à Labé la semaine dernière entrainant la perte en vies humaines de quatre enfants. En ces termes le président avait accusé « Des gens qui font entrer des armes, voyez-vous-même que de pauvres enfants sont décédés à Labé en jouant avec une grenade.  Vous savez aussi que le 21 mars, des gens ont mis des grenades à une station d’essence pour la faire exploser. Tout cela pour effrayer des gens pour ne qu’ils votent le 22 Mars 2020. Des gens qui posent des actions terroristes sont plus des terroristes que des politiciens. Les conséquences de cela se sont passées à Labé. Des gens qui utilisent des grenades comme armes politiques, nous savons ce que ça donne », avait dit le Chef de l’Etat.

Sans plus tardé, l’ancien deputé uninominal de Labé a reagit ce jeudi 11 Juin en balayant de main gauche ces accusations et se dit être surpris d’entendre ces propos du président de la republique pendant que des enquêtes sont ouvertes et sont en cours.  » A chaque fois, qu’il y a des crimes, des bavures des forces dé défense et de sécurité, des assassinats des militants lors des manifestations politiques dans la capitale ou à l’intérieur du pays, le président de la République, sans attendre le résultat des enquêtes, même si ces dernières ne sont souvent pas menées, prend toujours les devants pour faire la conclusion. Quand la police, pour une fois, avait annoncé des enquêtes, le président a pris les devants pour dire que ce sont les manifestants qui s’entretuent. Le Premier ministre, lui-même quand il est venu à l’époque à Labé, il a tenté de donner des explications scientifiques pour dire que les manifestants sont tués à deux mètres. Cela démontre l’incohérence au plus sommet de l’Etat. Le président de la République n’est pas la justice, ce n’est pas lui la brigade des recherches.Nous n’avons pas de terroristes et de djihadistes dans la région de Labé. Il n’y a jamais eu d’actes terroristes à Labé’’. Il estime que la décision d’Alpha Condé traduit ‘’la haine et le mépris envers Labé qui est le bastion du principal parti de l’opposition. Quand il accuse des politiciens de se livrer à des actes terroristes, nous savons qui est visé.  » a-t-il souligné.

Avant de rappeler qu’ avant la sortie du président sur les ondes de Sabari Fm, le gouverneur de la région de Labé avait laissé entendre, suite à l’explosion de la grenade qui a tué 4 innoncents enfants, que  » la piste terroriste n’est pas à écarter ».

Mais pourquoi inventer ce piste dans cette region ?

Pour l’ancien representant uninominal de Labé, « Alpha Condé cherche juste à diaboliser la région de Labe pour encore la militariser davantage. C’est ce qu’il cherche depuis son arrivée au pouvoir en 2010. Alpha Condé a juste une haine declarée contre la region de Labe. » Pour lui, Alpha Condé instrumentalise l’opinion pour arriver à ses fins.  »  je crois qu’on continue de vouloir instrumentaliser l’opinion nationale et internationale pour faire croire qu’il y a des djihadistes et des terroristes à Labé. Moi je dis ici, tout le monde connait le terroriste à Labé s’il y en a un. Depuis qu’il est gouverneur de région on a commencé d’abord par enregistrer l’assassinat du jeune étudiant Boukariou. Après ça, il y a eu plus de 6 personnes assassinées lors des manifestations et maintenant il y a ces enfants qui meurent. Ce n’est pas un fusil de calibre 12, ce n’est pas une arme blanche, ce sont des grenades qui ne sont détenues que par les hommes en tenue qui ont tué ces gosses. Au lieu de chercher à faire toute la lumière sur cela, il continue à insinuer que c’est encore un acte terroriste. Je crois qu’aujourd’hui personne n’est surpris dans la cité ni par les propos de Madifing Diané encore moins par les propos de monsieur Alpha Condé. D’ailleurs il nous avait dit qu’il y a deux Guinée et nous connaissons c’est quoi les deux Guinée. C’est la Guinée à lui et la Guinée qu’il réprime, la Guinée qu’il méprise et la Guinée qu’il ne veut pas voir ».

 

Abdoulaye Fogo Bladé pour oceanguinee.com

 

 

Réagir