Sidiki wattara interroge et s’interroge sur la main tendue de monsieur Alpha conde pour un dialogue politique en Guinée

Banniere CBG

Dans une sortie à la télévision nationale à l’occasion de de la décoration de l’ambassadeur des USA à titre posthume, le président de la république a dit tendre sa main pour un Dialogue politique avec ses adversaires politiques.

Mais la question reste de savoir de quel Dialogue parle-t-il concrètement ?

Parle-t-il d’un dialogue pendant que plusieurs de ses compatriotes opposants sont en prison pour leurs opinions ?
– D’un Dialogue pendant qu’il méprise l’opposition plurielle et le FNDC pour organiser des élections législatives et référendaires que ses potentiels adversaires ne reconnaissent pas ?
– Un Dialogue pendant qu’il est frapper par l’âge et la maladie, mais malgré tout continue à montrer son intention de briguer un mandat de plus ?

Mais de quel dialogue parle-t-il sincèrement ?
– Parle-t-il d’un pendant que nous sommes à 4 mois de la date légal de l’organisation des élections présidentielles ?
– Un Dialogue pendant qu’au lieu et place pour le RPG-arc en ciel de prôner la continuité dans le changement, continue à s’agiter dans son intention de faire de monsieur Alpha Conde son candidat aux prochaines élections présidentielles.

Sincèrement de quel Dialogue parle t-il ?

En tout cas en ce qui nous concerne, nous au bloc libéral, le dialogue pour lequel nous sommes disposés est celui qui concerne les conditions de départ du Prof Alpha Conde.

Aboubacar Sidiki Wattara, porte parole de Dr Faya Milimouno, président de Bloc Libéral.

Réagir