La co-fondatrice de BLM passe aux aveux : « Notre objectif est de faire dégager Trump » 21 juin 2020 Emmanuel FacebookTwitterTumblrTelegramWhatsAppPinterestVKEmailPartager La co-fondatrice de BLM passe aux aveux : « Notre objectif est de faire dégager Trump »

Banniere CBG

Alors que des protestations massives continuent de faire rage dans tout le pays (et au-delà) au nom de George Floyd, la co-fondatrice de Black Lives Matter, Patrisse Cullors, a admis lors d’une interview accordée vendredi soir à CNN que « notre objectif est de faire dégager Trump ».

Cullors, qui a décrit les organisateurs de BLM en 2015 comme étant des « marxistes qualifiés », a comparé Trump à Hitler après avoir refusé de la rencontrer, et a parlé de la Gestapo pour désigner la douane ICE (Immigration and Customs Enforcement), a déclaré Jake Tapper à CNN (via Josh Caplan de Breitbart) :

JAKE TAPPER : J’ai entendu beaucoup de critiques de l’ancien vice-président Joe Biden de la part de militants des droits civiques. L’élection, évidemment, sera un choix. Comment pensez-vous que Biden se situe par rapport au président Trump en ce qui concerne ces questions qui sont importantes pour vous ?

PATRISSE CULLORS : Non seulement Trump ne doit pas être en fonction en novembre, mais il devrait démissionner maintenant. Trump ne doit pas être en fonction. Il n’est pas apte à exercer ses fonctions. C’est pourquoi nous allons faire pression pour que Trump soit démis de ses fonctions. Nous allons également continuer à faire pression sur le vice-président Joe Biden pour qu’il modifie sa politique et ses relations avec la police et la criminalisation. Cela va être important. Mais notre objectif est de faire dégager Trump.

En 2015, Cullors a déclaré que BLM saisirait « toutes les occasions que nous avons de faire échouer une convention républicaine« .

Tucker Carlson a-t-il eu raison de dire (et il a été puni par un retrait de l’équipe « cancel » des Sleeping Giants) que Black Lives Matter est désormais un parti politique ?

Source: Zero Hedge

Réagir