Le coronavirus a été découvert dans les eaux usées italiennes dès décembre dernier

Banniere CBG

Il reste encore plusieurs grandes questions clés inconnues liées au coronavirus. Par exemple, combien de cas asymptomatiques sont déjà apparus dans le monde ? Combien de temps les anticorps restent-ils dans le système ?

Et enfin, quand est-ce que le virus a réellement commencé à faire le tour du monde ?

C’est une question à laquelle nous avons peut-être enfin une meilleure réponse aujourd’hui. Selon une nouvelle étude, le dernier exemple en date de scientifiques ayant trouvé des preuves de la présence du virus des semaines, voire des mois, plus tôt que ce que l’on savait auparavant, le Covid-19 a été trouvé dans des eaux usées à Milan et à Turin dès décembre. Soit deux mois avant que les premiers cas ne soient officiellement détectés en Italie, selon Bloomberg.

Giuseppina La Rosa, qui a dirigé une étude à venir de l’Institut national italien de la santé, a déclaré : « Des traces du SARS-Cov-2 ont été trouvées dans des échantillons d’eaux usées prélevés à Milan et Turin le 18 décembre et à Bologne le 29 janvier. D’autres traces ont été détectées dans d’autres échantillons de dépistage au cours des mois de janvier et février ».

40 échantillons ont été testés et analysés entre octobre 2019 et février 2020 dans le cadre de l’analyse régulière des eaux usées du pays.

Les tests effectués dans les hôpitaux d’autres régions d’Italie, comme la région côtière de Ligurie, indiquent également que le virus était présent à la fin de l’année dernière. Le premier cas « officiel » d’Italie était lié à un homme qui a cherché à se faire soigner à la mi-février.

Selon Mme La Rosa, l’étude « pourrait contribuer à faire la lumière sur la première phase de diffusion du virus en Italie ».

De manière surprenante, des résultats similaires ont été trouvés dans les eaux usées de Barcelone, qui ont également montré des traces du virus fin 2019.

Entre-temps, la Chine affirme qu’il n’y a eu que 83 325 cas officiels de coronavirus dans le pays, avec seulement 4 634 décès.

Aube Digitale

Réagir