Ousmane Gaoual Diallo tance le gouvernement : ‹‹ ces criminels qui osent nous demander encore de venir négocier ! On en à assez ››

Banniere CBG

C’est un Ousmane Gaoual Diallo très colérique que nous avons pu lire avec une insaisissable colère contre le gouvernement d’Alpha Condé chez nos confrères de visionguinee.

Dans sa communication, la tête de la communication de l’UFDG, invite ses pairs du FNDC à prendre des mesures décisives pour faire partir l’actuel président de la Guinée. 

‹‹ Le FNDC doit débattre des stratégies de mécanismes pour destituer Alpha Condé du pouvoir. Parce qu’Alpha Condé n’est plus à même de conduire les destinées de la Guinée ››, a dit l’opposant.

Le patron de la communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée, reproche au locataire de Sékhoutoureya de n’avoir pas été loyal envers la constitution guinéenne.

‹‹ Alpha Condé n’a pas été loyal à la constitution, aux lois de la République et aux institutions. Il faut qu’on soit sérieux et qu’on aille jusqu’au bout de notre logique ››, a-t-il conseiller a ses pairs.

Parlant de la légitimité d’Alpha Condé, Ousmane Gaoual Diallo estime dans son intervention que le locataire du palais Sékhoutoureya n’a plus de légitimité pour conduire la Guinée.

‹‹ Si on continue comme ça avec Alpha Condé, à 86 ans, il va plonger la Guinée dans  l’abime. Et cela ne sera pas nécessaire ni favorable aux nouvelles générations. Il  faut que le FNDC accélère cette cadence et hausse le ton plus haut ››, souhaite l’opposant selon nos confrères.

Pour lui, ‹‹ Il faut que cela soit matérialisé par des décisions claires et nettes. Si on sort dans la rue, jusqu’à ce qu’il y ait le changement escompté, qu’on ne recule plus. Si un seul guinéen qui tombe, il faut qu’on poursuive le combat. Qu’ils tuent alors 1000 ou 2000 personnes, ça ne changera rien à notre détermination ››, ajoute l’opposant.

‹‹ Sortir, qu’on tue une personne après on retourne à la maison et demain, on rencontre les assassins dans la rue, ces criminels qui osent nous demander encore de venir négocier, on en a assez. Les guinéens sont fatigués de cela,  il faut qu’on accélère donc cette révolution pour amener la Guinée vers de nouveaux horizons ››, dit-il avec insistance.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir