Souleymane Keïta sur le troisième mandat de son patron Alpha Condé : ‹‹ pour le moment, il ne nous à rien dit ››

Banniere CBG
Le débat était très inspirant sur les ondes de Radio France internationale (RFI) dans l’émission le ‹‹ débat africain ››, animée par le journaliste Claudy Siar sur la modification de la constitution en Guinée ce Dimanche 28 juin 2020. 
Concernant cette autre candidature du locataire de Sékhoutoureya, c’est Souleymane Keïta, un membre du bureau politique du RPG  qui a fait la déclaration sur la convention du parti auquel il milite.
« Pour le moment  il ‹‹ Alpha Condé Ndlr ›› ne nous a rien dit. Mais, en tant que membre du parti nous avons l’habitude d’organiser les conventions.
C’est seulement à la convention que le parti peut se prononcer sur celui qui est candidat ou non. Pour ce qui est du dialogue, vous savez depuis ces derniers temps depuis 2010, on nous a même accusé de vouloir gouverner le pays par consensus. C’est seulement que le président tient à l’inclusivité dans tout ce qui est gouvernance de la nation. Maintenant, la main reste tendue et tout peut se discuter. Mais faudrait-il que ce soit autour d’une table. Je ne crois pas que ce soit possible, avec cette opposition qui a fait de la violence sa méthode de travail, vous comprendrez et avec toute la méthode cynique que vous pouvez imaginer », a-t-il accusé l’opposition pour protégé son patron face aux critiques.
A voir cette sortie de Souleymane Keïta, l’histoire d’Alpha Condé se dirigera sur une autre forme avant le 18 octobre 2020 si, le locataire du palais Sékhoutoureya entérine sa position de la CENI.
Désormais, il est a Alpha Condé de revenir sur cette déclaration vu que le parti a un président de la République mais aussi le même président dudit parti qui décide tout sur un autre avenir de sa formation politique, selon les observateurs.
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir