Criminalité en Guinée : ‹‹ c’est les inconvénients du fait de faire droguer les enfants pendant les manifestations ›› ( Général Baffoé )

Banniere CBG

Alors que l’insécurité bat le record en Guinée plus particulièrement à Conakry, avec deux jeunes tués en l’espace de deux jours fait un débat très inquiétant au ministère de la sécurité.

Le Général Anssoumane Baffoé, qui déjà voit le côté, a indiqué que cette criminalité est due au fait qu’on drogue les enfants pendant les manifestations qui ont lieu à ces endroits.

« J’ai écouté une émission aujourd’hui où on fait croire que la police ne travaille pas. Mais si vous saviez le nombre de personne qu’on a écroué vous ne pouvez pas croire. Par exemple, ce qui s’est passé à Bambéto, ce sont des amis qui s’appellent, l’un voulait fermer l’autre dit non attend moi j’arrive. Dans la cour de Bambéto là-bas, les autres sont rentrés lui il est resté. Il n’y a pas eu de coup de feu, quel que soit ce qui se passe, la gare voiture de Bambéto n’est jamais vide. Le banditisme qui est en train de monter à ces lieux, c’est les inconvénientdu fait de faire droguer les enfants pendant les manifestations. Quand il y aura accalmie, le jour que les politiques-là vont se fatiguer, les enfants vont se tourner vers la population. Il n’y a eu aucun crime à Conakry ici où la police n’a pas arrêté les présumés auteurs. Les assassins de Madame Boiro, on les a arrêtés, les assassins de Pascal on les a arrêtés. Tous ce qui s’est passé on a arrêté les auteurs, mais jamais rien ne se passe après. Quand on les défère, après on dit pour défaut de procédureon laisse tomber l’affaire », regrette le général chez nos confrères. 

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir