Chérif Bah de l’UFDG demande le soutien de la jeunesse de Kankan pour l’alternance en 2020 afin de finir avec le problème d’électricité dans la région.

Banniere CBG

Dans cette période de trêves pour le manifestants de Kankan suite à la demande des sâges de la localité, Cherif Bah, vice-président chargé des relations extérieures de l’UFDG qui, à son tour suit de près ces contestations a invité la population kankanaise à soutenir son parti pour finir avec ces problèmes.

« La jeunesse de Haute Guinée a donné une semaine aux négociateurs et sages  pour répondre à leurs revendications. Les jeunes demandent du courant électrique en continu, c’est-à-dire des barrages hydroélectriques ou des installations solaires, mais pas des groupes électrogènes qui ont montré leur inefficacité. Mais quelle réponse vont-ils avoir ? Qu’est-ce que ce régime en fin de vie peut-il leur offrir pour les 5 mois qui lui restent à vivre? Vont-ils se contenter encore de promesses fallacieuses ? » , s’est interrogé.

Avant de poursuivre en affirmant que des « barrages de petite et de moyenne taille ont été faisables en Haute Guinée. Mais cela n’a pas intéressé les dirigeants qui ont préféré les gros barrages surfacturés dans lesquels ils gagnent beaucoup d’argent. Il y a une solution que je propose à cette jeunesse : c’est de signer un pacte avec Cellou Dalein Diallo et l’accompagner pour l’alternance en décembre 2020. Je garantis qu’avec cela, le barrage de Kogbédou sera réalisé et mis en service en 2022 puisque la construction prendra 2 ans » a indiqué l’ancien gouverneur de la banque centrale et vice-président du principal parti de l’opposition Guinéenne.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir