Guinée: « L’ANIES, nous permettra de réduire la pauvreté endémique et d’extraire à terme 6 millions de nos concitoyens de l’extrême-pauvreté » Kassory Fofana

Banniere CBG

Le premier Premier ministre Guinéen lors du lancement de la phase 2 du plan d’urgence de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) dans la commune de Ratoma, a fait entendre son souci et celui du gouvernement pour les Guinéens pauvres. 

Pour lui, l’Agence Nationale d’Inclusion économique et sociale (ANIES) a été mise en place pour réduire l’extrême pauvreté en Guinée. « Ce programme a pour but de soulager les populations guinéennes, de réduire la pauvreté endémique et d’extraire à terme 6 millions de nos concitoyens de l’extrême-pauvreté. Le programme comporte aussi le transfert monétaire qui consiste à donner aux plus pauvres parmi nous des moyens de subsistance qui leur permettront de prendre leurs familles en charge » a assuré Kassory Fofana, cher du gouvernement.

Pour lui, « La pauvreté n’est souhaitable à personne (…). Nous sommes tous pauvres, mais les plus pauvres des pauvres, donc qui se trouvent dans l’extrême pauvreté, vont bénéficier d’un transfert monétaire de 250.000 GNF par mois jusqu’en 2025. Le président de la République a voulu que les veuves, les handicapés et autres puissent être secourus dans le cadre de ce programme. » 

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir