Fête de l’assomption à Conakry: l’archevêque de Conakry plaide pour un dialogue inclusif en faveur de la paix

Banniere CBG

A l’occasion de la célébration de la fête de l’assomption, hier samedi 15 aout à l’instar des chrétiens catholiques du monde, commémorant  la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la sainte Vierge Marie, l’archevêque de Conakry, le seigneur Vincent Coulibaly le contexte de la célébration de cette fête de cette année. Une célébration effectuée à la cathédrale sainte-Marie de Conakry. 

Les élections constituent un pas important vers un Etat de droit démocratique et une véritable contribution à la paix. Malheureusement en Guinée, les processus électoraux sont toujours perturbées par des violences de toutes sortes. Face à cette atmosphère de crise politique dans laquelle les parties refusent de s’écouter et d’aller au dialoguer, je supplie le pouvoir et l’opposition de mettre la Guinée au-dessus de tout intérêt personnel’’.

Avant de lancer cette autre demande à l’endroit des gouvernants et socio politiques du pays, “ Je demande humblement au gouvernement et aux acteurs sociopolitiques l’arrêt immédiat de toute forme de violences et la mise en place d’un cadre de dialogue inclusif en faveur de la paix’’.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir