Présidentielles 2020 en Côte d’Ivoire : la CEI rejette les recours pour la réintégration de Gbagbo et Soro sur la liste électorale

Banniere CBG

Sauf changement, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ne pourront pas participer au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.. Le recours pour leur réintégration sur la liste électorale a été rejeté par la Commission électorale indépendante (CEI) . L’ex-président Ivoirien Laurent Gbagbo, et l’ex-président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro, condamnés par contumace par la justice ivoirienne ont été définitivement raillés de la liste électorale 2020. Ainsi en a décidé la Commission électorale indépendante qui a choisi de ne pas faire droit à leur recours pour réintégration.

L’information été officiellement donnée ce vendredi 21 août par cette institution en charge des élections en Côte d’Ivoire. En effet, la CEI qui est à la tâche pour la tenue, à bonne date, du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, a rendu sa décision, dans le contentieux des listes électorales, le 18 aout dernier. Ce sont au total 11 000 personnes qui avaient déposé des recours, constatant des erreurs dans leur inscription, ou tout simplement leur absence des listes. Et au nombre de ces personnes, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro, exclus des listes, ont vu les demandes de recours à leur sujet rejetées. Toutefois, aussi bien le FPI de Laurent Gbagbo que le GPS de Guillaume Soro, entendent épuiser toutes les voies de recours pour la réintégration de ces deux personnalités sur la liste électorale.

GOM

Réagir