Alassane Ouattara – Alpha Condé : «l’axe du mal» en Afrique occidentale

Banniere CBG

A en croire à nos confrères de senenews, le président Alassane Ouattara et Alpha Condé sont résolument décidés à faire embraser la sous-région de par leur désir de s’accaparer du pouvoir  à la fin de leur bail constitutionnel.

Dans une sous-région déjà fragile sur le plan sécuritaire, leurs projets de s’accrocher à la fonction sonne comme une entreprise funeste, voire périlleuse. En effet, cette ère de troisième mandat qu’ils veulent inaugurer vaille que vaille,  risque de devenir endémique au sein de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Persévérer dans ce projet, c’est ouvrir la boite de pandore et répandre le mal sur toute une sous-région. Il est à craindre  que cette course aux troisièmes mandats ouvre, par ricochet, la voie vers une présidence à vie de ces gérontocrates. Reste à savoir si les populations accepteront ces forfaitures pour longtemps. Il peut y avoir une certaine tolérance pendant une période. Mais il arrivera un moment où le seuil  de tolérance sera atteint et bienvenue dans le pétrin.

Ouattara et Condé devaient comprendre qu’ils empruntent un chemin diabolique qui risque de mal se terminer. Rappellent nos confrères de senenews.com

Aissata Keita pour oceanguinee.com

Réagir