Ibrahima Diallo catégorique : ‹‹ quiconque choisi de prendre part à cette élection, ce parti se rendra complice ››

Banniere CBG
Le responsable des opérations du front opposé à la nouvelle constitution et au troisième mandat d’Alpha Condé, n’a pas mâché ses mots dans une interview accordée à nos confrères d’Africaguinee, sur la candidature des opposants d’Alpha Condé a la présidentielle du 18 octobre. Sur cette actualité brûlante, Ibrahima Diallo qui ne donne pour le moment aucun acte, dit avoir observer les débats au sein des partis politiques avant toute autre décision. 
‹‹ Nous suivons avec beaucoup d’attention les débats au sein des différents partis politiques par rapport à leur participation ou non à la présidentielle. Nous considérons que ces débats-là relèvent du fonctionnement normal d’un parti politique qui se veut démocratique. Cependant pour nous au FNDC quiconque choisi de prendre part à cette élection avec Alpha Condé comme candidat, je le dis bien avec Alpha Condé comme candidat, ce parti se rendra complice du 3ème mandat et il sera combattu au même titre que les auteurs du coup d’Etat constitutionnel, ça c’est évident. Au niveau du FNDC notre ligne directrice est très claire : lorsqu’il s’est agi d’aller aux élections législatives et référendaire nous avons eu la même position. Tous les partis qui ont accompagné le coup d’Etat constitutionnel du 22 mars ont été combattus par le FNDC. Donc au niveau du FNDC également, notre ligne est très claire.
Nous avons encore sur la conscience ces nombreuses victimes tombées dans le combat contre le 3ème mandat en faveur de monsieur Alpha Condé. Pour leur mémoire et pour la sa survie de la démocratie nous allons continuer à mener la lutte jusqu’à la victoire finale ››, a-t-il dit dans cet entretien.
Sur l’exclusion de ceux qui veulent assister à cette élection présidentielle, sera aussi responsable du troisième mandat d’Alpha Condé.
‹‹ Pour le moment c’est les annonces qui continuent, le dépôt des candidatures est ouvert du 19 août au 8 septembre. Donc tout parti politique qui fera acte de candidature pour déposer sa candidature contre Alpha Condé ce parti-s’auto exclu définitivement du combat du FNDC. Ça nous sommes clairs là-dessus. Je dis encore une fois tous les partis politiques sont libres : que vous soyez membres du FNDC ou non de candidater. Mais ce, à quoi le FNDC est opposé c’est de candidater contre Alpha Condé qui n’a plus le droit de se porter candidat. C’est pourquoi quand vous voyez que jusqu’à présent on n’a pas pris des décisions formelles et autres, c’est parce que cette question n’est pas aboutie. Donc les candidatures seront déposées et Alpha va certainement déposer sa candidature et le 8 septembre la cour constitutionnelle va déclarer la liste définitive des candidats qui ont déposé. A partir de là, nous prendront des actes officiels. C’est évident ››, a-t-il dit avec un ton ferme. 
Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir