Andry Rajeolina s’oppose à un autre mandat : ‹‹ nous ne sommes ni en Côte d’Ivoire, ni la Guinée ››

Banniere CBG
Comme Issoufou et Emballo de la Guinée Bissau l’ont dit, Andry Rajeolina ce président qui s’était opposé à la propagation du Covid19 en mettant en place un remède pour sauver des vies, vient de faire une sortie très remarquable sur son avenir présidentiel.
Antananarivo comme le débat était houleux sur son troisième mandat, le président Malgache en direct sur la chaine nationale malgache, qui est la TVM, s’est exprimé sur plusieurs sujets concernant le Madagascar, le Coronavirus, sur le système électoral de son pays et les référendums.
Répondant à la question posée par des journalistes, le locataire du palais Malgache a indiqué qu’il ne veut pas agir comme certains de ses pairs africains le font pour briguer un autre mandat dans leur pays.
‹‹ Nous ne sommes ni en Côte d’Ivoire ni en Guinée. Je ne fais pas comme les autres présidents qui font tout, pour prolonger leur mandat. Je ne pense pas à prolonger mon mandat ››, a déclaré du haut de la tribune le président Rajoelina.
‹‹ Moi je pense au développement du pays, et non un mandat a briguer ››, insiste le président Rajoél.
Le projet de loi de ratification récemment voté par le Parlement traite de l’ordonnance modifiant la loi organique sur le système électoral général et les référendums, modifiant la loi organique sur le fonctionnement du Sénat et modifiant le code minier, avait dit le président du Madagascar dans son intervention.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir