Bah Oury, sur la situation de Kankan: “ Malgré nos alertes réccurentes, aucune disposition n’a été prise pour prévenir encore ce déferlement de violences.“

Banniere CBG

Monsieur Bah Oury président de l’UDRG a à Tra sa page Facebook réagit sur la situation de Kankan.
Lisons – le :

La situation sécuritaire se détériore à Kankan où des heurts et des actes de destruction de biens sont signalés. Ces événements déplorables étaient prévisibles. Malgré nos alertes réccurentes, aucune disposition n’a été prise pour prévenir encore ce déferlement de violences.

Le plus grave, les luttes politiques sont instrumentalisées en conflits ethniques fratricides. Devant la vacuité de l’Etat de droit , les autorités morales de l’ensemble du pays doivent s’insurger contre tous ceux qui usent de la violence pour conserver ou conquérir le pouvoir.

Depuis 58, c’est toujours le même scénario. La Guinée et les guinéens en ont assez de voir le pire l’emporter sur le bien.Tous et partout nous devons faire que la retenue et la responsabilité l’emportent sur les instincts destructeurs que privilégient ceux qui n’aiment pas le pays
Le president Ecowas a accepté en dépit de tous les manquements de donner un satisfecit pour l’organisation de cette « élection » . La CEDEAO @NAkufoAddo a engagé sa responsabilité dans ce qui pourrait être une lourde faute politique au détriment de la stabilité de l’Ouest-africain.” 

Alas Toure pour oceanguinee

Réagir