Urgent château rails : Les heurts sont t entre manifestants et contre-manifestants.

Banniere CBG

Il est 19 H passée de quelques minutes dans le quartier Koloma 1, toujours au château. La crise électorale commence à prendre des proportions violentes dans cette autre partie de la Capitale guinéenne, non loin du quartier Cité de l’air, une route qui mène vers L’aéroport. Les signes de jets de pierres se multiplient dans cette zone, et des violences continuent à faire victime a de nombreuses familles innocentes qui ont leurs boutiques juste a côté, commune de Ratoma.

Cette route est quasiment désertée. Des jeunes en colère, qui réclament la victoire de leur candidat, Cellou Dalein Diallo ont a nouveau mis le feu sur la chaussée tout en se livrant à des jets de pierres.

Impraticable, cette route est complètement minée par ces jeunes. Répliquant pour sauver leur famille, d’autres jeunes c’est-à-dire, des contre-manifestants, qui ne se laissent pas faire sont en collaboration avec des agents postés sur place pour disperser cette foule de jeune qui n’abdique nullement pas sur ce tronçon et qui veut coûte que coûte descendre dans la rue. Une chose, qui cause d’énormes vandalismes.

Les rares usagers qui ont tenté de pratiquer le tronçon Aéroport-banmbéto et Kipé, ont rebrousser chemin pour sauver leur tête et leurs biens. Ici, c’est du sauve qui peut avec des agents qui, en manque de stratégie, n’arrivent pas à maîtriser ces jeunes qui sont prêts à en découdre avec les agents mais aussi avec les jeunes contre-manifestants

Dans cette débandade, des dégâts sont visibles, des boutiques sont pillées et dans leur rang, nous comptons un blessé qui cherchait à se mettre à pied pour rentrer chez lui.

Nous y reviendrons…

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir