Le collectif des avocats de l’UFDG porte plainte contre le ministère de la sécurité et celui de l’administration du territoire

Banniere CBG

Le collectif des avocats de l’UFDG a porté plainte avant-hier lundi 26 octobre 2020 contre les ministères de la sécurité et de la protection civile, et de l’administration du territoire, pour dit-il obtenir la levée de la résidence surveillée imposée à Cellou Dalein.

D’après Me Salifou Béavogui, l’un des auteurs de cette plainte, une audience est prévue au début du mois de novembre 2020 au tribunal de Dixinn. Dans ladite plainte consultée par nos confrères d’africaguinee.com, les avocats de Dalein Diallo ont exposé les faits en ces termes.

‘’Sans titre ni droit, depuis le 20 octobre 2020 son domicile sis au quartier Dixinn dans la Commune de Dixinn est encerclé par les forces de défense et de sécurité,

Qu’à travers leur présence massive, les agents des services et de sécurité l’empêchent systématiquement de quitter son domicile et d’exercer son droit fondamental d’aller et de venir. Tout porte à croire qu’il est assigné en résidence surveillée. Pourtant aucune décision juridique ou administrative ne lui a été notifiée le plaçant dans cette restriction : Ladite mesure est manifestement illégale et de surcroit attentatoire à la liberté.

Au demeurant, cette mesure est sans base légale et injustifiable en droit’’.

Hassane Diallo

Réagir