Tragédie : 140 morts dans le naufrage d’un bateau de migrants au large du Sénégal

Banniere CBG

DAKAR, Sénégal (AP) – Le naufrage d’un bateau de migrants au large du Sénégal a fait au moins 140 morts ce week-end, ce qui en fait le plus meurtrier jusqu’à présent cette année, a confirmé jeudi l’Organisation internationale pour les migrations.

Samedi, environ 200 passagers ont pris le départ de la ville sénégalaise de Mbour, en direction des îles Canaries, en Espagne, mais le bateau a rapidement pris feu et a coulé au large de la côte nord-ouest du Sénégal, près de Saint Louis. Cinquante-neuf passagers ont été sauvés, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ce naufrage est particulièrement meurtrier car le nombre de bateaux qui tentent d’atteindre les îles Canaries depuis les côtes sénégalaises a “considérablement augmenté ces dernières semaines”, a déclaré l’agence des Nations Unies pour les migrations.

Le mois dernier, 14 bateaux ont tenté la traversée, et environ un quart “ont été signalés comme ayant subi un incident ou un naufrage”, a déclaré l’OIM.

Les côtes du Sénégal étaient autrefois un point de départ important pour ceux qui espéraient migrer vers l’Europe. Cependant, ces dernières années, il est devenu plus courant pour les Sénégalais de se rendre par voie terrestre en Tunisie ou en Libye avant de tenter de traverser la Méditerranée.

Ceux qui voyagent par mer se sont vu refuser un visa pour les pays européens mais prennent le risque d’un voyage périlleux pour avoir la chance de gagner suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de leur famille restée au pays.

Nous appelons à l’unité entre les gouvernements, les partenaires et la communauté internationale pour démanteler les réseaux de trafic et de contrebande qui profitent de la jeunesse désespérée”, a déclaré Bakary Doumbia, chef de mission de l’OIM au Sénégal.

Source: AP News

Réagir