Les États-Unis ne verront peut-être pas la vie “revenir à la normale” avant 2022, prévient le Dr Fauci

Banniere CBG

Avec Larry Kudlow de retour devant les caméras jeudi, il a parlé du rapport record sur le PIB et a promis – avec la confiance d’un journaliste – que l’économie américaine aura fait une “reprise complète” d’ici le printemps de l’année prochaine.

Bien qu’il ait reconnu que son point de vue était “optimiste”, il a réitéré que le président ne veut pas fermer l’économie à nouveau, ajoutant qu’il ne pense pas que les fermetures soient “utiles”.

Il n’est pas surprenant de voir la Maison Blanche dépêcher Kudlow pour réaliser une série d’interviews télévisées : Parce qu’au moment où la campagne Trump fait passer son message selon lequel la réponse de Trump à la pandémie n’était pas aussi fatalement défectueuse que les critiques l’ont prétendu, le Dr Fauci est à l’autre bout, affirmant que les projections du président Trump concernant le moment où un vaccin pourrait être approuvé sont fantaisistes. Et comme l’épidémie s’est accélérée ces dernières semaines (l’Europe étant beaucoup plus touchée que les États-Unis), le bon docteur a repoussé ses estimations quant à la date à laquelle on pourrait s’attendre à ce qu’un vaccin soit largement disponible de plus en plus tard.

Mercredi soir, le Dr Fauci est apparu sur CNBC pour une interview avec Shep Smith, le dernier réfugié de Fox News à tenter sa chance pour relancer sa carrière, mais il a été interrompu par le journaliste qui a fait pression à plusieurs reprises sur le Dr Fauci pour qu’il déclare sans réserve qu’un décret de port obligatoire de masque doit être passé dans tous les États-Unis.

Après avoir reconnu hier soir qu’il “n’a pas parlé au président depuis un certain temps”, le Dr Fauci a multiplié jeudi ses avertissements, affirmant que la vie aux États-Unis pourrait ne pas “revenir à la normale” avant 2022, ou au moins fin 2021, et que le port du masque se poursuivrait probablement jusqu’à cette période de l’année prochaine.

Autrement dit, à moins que les Américains ne changent les choses et commencent à prendre le virus plus au sérieux. Les commentaires ont apparemment été faits au cours d’une interview virtuelle en direct organisée par les NIH “en coopération avec Facebook et Twitter live”.

Plus tôt, certains médias ont rapporté que le Dr Fauci venait de se prononcer pour la première fois en faveur d’un mandat national de port de masque – la préférence déclarée de Joe Biden pour la lutte contre le COVID-19 – ce qui est bien sûr absurde. Il a essentiellement plaidé en faveur d’un décret national depuis qu’il est devenu évident que les restrictions et l’application de la loi varieraient considérablement d’un endroit à l’autre.

Lorsqu’il s’agit d’évaluer la confiance que nous devons accorder aux avertissements du Dr Fauci, n’oubliez pas que nous sommes déjà passés par là…

Aube Digitale

Réagir