Guinée/Scrutin présidentiel 2020 « Le rapport de l’UFDG, au lieu de conforter le parti, a desservi le parti. » Makanera Kaké

Banniere CBG

Makanera Kaké était cet après-midi devant la presse pour parler de la situation politique du pays et principalement du rapport de l’UFDG.
Lisons – le :

Parlant au nom du RPG arc-en-ciel, Makanera Kaké annonce que le rapport des résultats qui ont amené Cellou Dalein Diallo a s’autoproclamer, a été établis bien avant le scrutin du 18 octobre passé.

Lisez plutôt cet extrait !

«  Monsieur Cellou Dalein Diallo a produit deux rapports sur l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. Le rapport de l’UFDG, au lieu de conforter le parti, a desservi le parti. Ce rapport a été fait avec de l’amateurisme extraordinaire. Je vous assure, même des jeunes collégiens auraient produit un rapport beaucoup plus intelligent et intéressant, que le rapport que j’ai en main. (…). Le premier point d’incohérence, c’est la comptabilisation des voies dans les zones où il n’y a pas eu élection, comme la Guinée-Bissau. Leur logiciel a été incapable de faire la différence entre la Guinée-Bissau et Ghana. Le deuxième point d’incohérence, c’est l’augmentation du nombre de candidat. La cour constitutionnelle a validé 12 candidats mais l’UFDG a trouvé 13, avec un parti fictif, le BL avec un candidat fictif qui a été bien servi par rapport à leur décompte. Le 3ème point, c’est que dans le même document, il y a deux résultats. Un premier résultat qui donne Cellou vainqueur avec 52,57% et le deuxième le donne également vainqueur avec 53,84%. (…). Les 2 000 941 voies que leur rapport attribue à l’UFDG, donnent 53,84%. Un simple calcul avec la règle de trois, permet de montrer que c’est archi faux. (…). Quand vous prenez le pourcentage exprimé par chaque candidat comme ils ont produit, ça donne 101%. C’est pourquoi je dis que c’est de l’amateurisme extraordinaire. Si nous prenons le rapport lui-même, nous avons la preuve que ce rapport a été fait avant l’élection. La preuve que les résultats autoproclamés de l’UFDG ont été fait avant le 18 octobre. (…). On a fabriqué les résultats avant d’aller à l’élection, ils ont dit qu’ils ont gagné, ils sont prêts à contester quel que soit l’issue dudit scrutin. » 

Hassane Diallo

Réagir