Ce samedi 07 novembre matin, kamsar vit dans la psychose.

Banniere CBG

 

Dans l’attente des résultats définitifs qui seront proclamé ce samedi par la cour constitutionnelle, les citoyens sont partagé entre inquiétude et prudence.

Plusieurs boutiques sont fermé mais la circulation reste fluide. « nous craignons que les gens viennent attaquer nos magasins c’est pour cela qu’on a fermé. » me dit un commerçant.

A la rentré de la cité CBG, véhicules et passagers sont minutieusement fouillé par la police…

Abdoulaye Souare

Réagir