Abé Sylla à propos de Cellou Dalein Diallo : ‹‹ ce que j’ai vu, montrait nettement qu’il était gagnant ››

Banniere CBG

Le candidat malheureux de la présidentielle du 18 octobre 2020 en Guinée, Abé Sylla, aussi ne reconnait pas la victoire du champion d’RPG, et s’oppose à la proclamation de la cour constitutionnelle. Après le principal Challenger d’Alpha Condé, et d’autres opposants, c’est Abé Sylla président de la nouvelle génération pour la république (NGR) qui vient de mettre à terre la victoire du président de la quatrième République.

Chez nos confrères d’espace fm dans les grandes ‹‹ gueules ››, il affirme que c’est le candidat, Cellou Dalein Diallo qui est le vainqueur du scrutin présidentiel du 18 octobre dernier. 

‹‹ J’avais quelques milliers qui ont surveillé les urnes ainsi que Cellou Dalein Diallo. Il y avait une entente entre tous les partis de l’opposition pour  se partager les informations. Ce que j’ai vu, montrait nettement qu’il était gagnant. C’est dans ce sens que j’ai déclaré qu’il a le score le plus élevé ››, a-t-il dit a nos confrères.

Alors qu’il cherche à quitter Conakry, l’opposant d’Alpha Condé est revenu sur le pourquoi il s’est prononcé sur la demande de transition en Guinée.

‹‹ J’étais en compétition avec lui ( Cellou Dalein Diallo Ndlr), c’est pourquoi j’ai dit que s’il y a des problèmes demain, je peux être l’alternative. Et même Damaro Camara a répondu à cela à l’assemblée nationale. Je lui ai dit de ne pas prononcer parce qu’on était en train de revoir le budget de fonctionnement du gouvernement. Je lui ai dit d’attendre jusqu’à la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle ››, a évoqué Abé Sylla.

En colère, il dit a qui veut l’entendre qu’il ne reconnait pas les résultats proclamés par la cour constitutionnelle. Pour lui : ‹‹ Ils ne reflètent pas du tout la vérité des urnes. Nous restons mobilisés pour la suite. Le combat pour l’alternance est loin d’être terminé. Nous ne reconnaissons pas les résultats taillés sur mesure. Nous demandons à la Cour constitutionnelle de revoir sa décision et de passer par le recomptage ››, conclu l’opposant.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir