La Maison Blanche fustige le Procureur Général William Barr pour avoir dit qu’il n’y a pas eu de fraude électorale

Banniere CBG

L’avocat du Président, Rudy Giuliani, a émis une déclaration :
Déclaration de l’équipe juridique de Trump sur les commentaires de Bill Barr sur la fraude électorale

« Avec tout le respect que je dois au procureur général, il n’y a eu aucun semblant d’enquête du Département de la Justice. Nous avons recueilli de nombreuses preuves de votes illégaux dans au moins six États, qu’ils n’ont pas examinées. Nous avons de nombreux témoins qui ont juré sous serment avoir vu des crimes être commis en relation avec la fraude électorale. Pour autant que nous sachions, pas un seul n’a été interrogé par le Département de la Justice (DOJ). Le DOJ n’a pas non plus vérifié les machines à voter ni utilisé ses pouvoirs d’assignation pour déterminer la vérité.”

“Néanmoins, nous poursuivrons notre quête de la vérité par le biais du système judiciaire et des assemblées législatives des États, et nous continuerons à respecter le mandat de la Constitution et à veiller à ce que chaque vote légal soit compté et que chaque vote illégal ne le soit pas. Encore une fois, avec le plus grand respect pour le procureur général, son opinion semble être sans la moindre connaissance ou enquête sur les irrégularités substantielles et les preuves de fraude systémique. »

Le procureur général William Barr a déclaré mardi que le Département de la justice n’a pas découvert de preuves de fraude électorale généralisée qui changerait le résultat de l’élection présidentielle de 2020.

Le mois dernier, M. Barr a émis une directive aux procureurs américains de tout le pays leur permettant de poursuivre toute “allégation substantielle” d’irrégularité de vote, si elle existe, avant que l’élection présidentielle de 2020 ne soit certifiée.

Et hier soir, dans une interview avec The Associated Press, William Barr a déclaré que les avocats américains et les agents du FBI s’efforcent de donner suite aux plaintes et informations spécifiques qu’ils ont reçues…

La plupart des allégations de fraude sont très particulières à un ensemble de circonstances, d’acteurs ou de comportements particuliers. Ce ne sont pas des allégations systémiques… Et elles ont été réduites ; elles sont en train d’être réduites”, a déclaré M. Barr.

“Certaines ont été larges et couvrent potentiellement quelques milliers de votes. Elles ont fait l’objet d’un suivi”.

Mais, comme le rapporte l’Associated Press, ils n’ont découvert aucune preuve qui pourrait changer le résultat de l’élection.

“Jusqu’à présent, nous n’avons pas vu de fraude d’une ampleur qui aurait pu affecter un résultat différent de l’élection”, a déclaré M. Barr à l’AP.

En outre, bien que M. Barr n’ait pas nommé Sidney Powell de manière spécifique, il a ajouté :

« Il y a eu une affirmation qui serait une fraude systémique et qui serait l’affirmation que les machines ont été programmées essentiellement pour fausser les résultats de l’élection….”

Et le DHS et le DOJ ont étudié la question, et jusqu’à présent, nous n’avons rien vu qui puisse le prouver“.

Aissata Keita/Aube Digitale

Réagir