Ghana : Nana Akufo-Addo réélu à la tête du pays avec 51,59 % des voix

Banniere CBG

Les partisans du NPP réunis devant la résidence du chef du président candidat Nana Addo ont laissé éclater leurs cris de joie dans un tintamarre de klaxons et de vuvuzela en apprenant la réélection de leur candidat. Il faut dire que la tension était à son comble ce mercredi, quarante-huit heures après le scrutin hyper-serré de lundi où plus de 17 millions d’électeurs étaient appelés à départager douze candidats dont les éternels rivaux John Mahama et Nana Akufo-Addo.

À 76 ans, l’actuel président Nana Akufo-Addo, ancien avocat des droits de l’Homme et réputé pour son sens de la diplomatie, a été reconduit – avec 51,59 % des voix contre 47,36 % pour son rival – pour un second mandat à la tête du Ghana. Il affrontait son ennemi politique de toujours, John Dramani Mahama, homme réputé être proche du peuple, qui avait lui-même dirigé le pays d’Afrique de l’Ouest de 2012 à 2016. C’est le président de la Commission électorale, Jean Adukwei Mensa, qui a annoncé les résultats dans une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux. Les chiffres sont frappants : seules 515.524 voix séparent le président Akufo-Addo de son prédécesseur, devenu chef de l’opposition en 2016. Le taux de participation de cette élection est de 79 %, selon la Commission électorale.

Aissata Keita

Réagir