Donald Trump annonce le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Israël

Banniere CBG

Le président américain sortant, Donald Trump, a annoncé, jeudi 10 décembre, que le Maroc allait normaliser ses relations avec Israël, comme l’ont déjà fait récemment trois autres pays arabes, et que les Etats-Unis reconnaissaient la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

« Une autre avancée HISTORIQUE aujourd’hui !, a écrit sur Twitter M. Trump. Nos deux GRANDS amis, Israël et le royaume du Maroc, ont accepté de normaliser complètement leurs relations diplomatiques  un grand pas en avant pour la paix au Moyen-Orient ! »

— realDonaldTrump (@Donald J. Trump) »

Rabat a confirmé la reprise prochaine de ses relations diplomatiques avec Israël. Lors d’un entretien téléphonique avec M. Trump, le roi du Maroc, Mohammed VI, a déclaré que son pays allait « reprendre les contacts officiels (…) et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais »avec l’Etat hébreux, selon un communiqué du palais royal.

De son côté, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a également salué un accord « historique », évoquant la mise en place sous peu de « vols directs » entre les deux pays. Le Hamas, mouvement islamiste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza, a qualifié jeudi soir cet accord de « péché politique ».

Le Maroc et Israël avaient déjà ouvert dans les années 1990 des bureaux de liaison à Rabat et à Tel-Aviv, jusqu’à leur fermeture au début des années 2000.

 

Avec l’AFP

Réagir