Investiture d’Alpha Condé : Embaló, Buhari, Issoufou et Macky Sall snobé par le pouvoir de Conakry

Banniere CBG
Le président de la quatrième République, Alpha Condé sera investi le Mardi, 15 décembre prochain pour son troisième mandat. Pour rendre belle cette fête, plusieurs chefs d’État sont attendus dans le pays d’Alpha Condé. Beaucoup de présidents africains ont déjà sifflé leur arrivée ce jour a Conakry pour assister à cette cérémonie d’investiture. Pour la France, elle sera représentée par Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a-t-on appris.
Selon les mêmes sources, des présidents Togolais x Burkinabé, du Mali, de la Côte d’Ivoire, Guinée-Équatoriale, Congo, Tchad, de la Mauritanie, la Namibie, l’Éthiopie, des Comores, du Libéria, de la Sierra-Leone, du Ghana, de la RDC, et celui de l’île Maurice pourrait être dans le pays.
Même si nous savons que des mécontents sont connus, qui ont dit non a son troisième mandat sont derrière, les pays d’où, viennent des présidents qui disent non au projet d’Alpha Condé, comme : Mahamadou Issoufou du niger, son ami qui lui avait décoré au Nigeria, Mamadou Buhari, le patron du palais présidentiel sénégalais, Macky Sall et le jeune président qui ne bluffait pas les piments de Condé, Umaro Sissoko Embaló. Ces présidents entretenaient des relations caustiques avec le champion du RPG ce, c’est pourquoi le président bissau-guinéen est resté sans féliciter le pouvoir de Conakry.
Chez nos confrères de jeune Afrique, le président guinéen ‹‹ Alpha Condé n’a souhaité inviter ni Macky Sall, ni Mahamadou Issoufou, ni Umaro Sissoco Embaló ».
À suivre…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir